zum Inhalt | zur Navigation | zur Hilfsnavigation |

Bilder

La tour de Fleckenstein vers 1900.
Vue du château de Dagstuhl et des ruines du château fort peu avant 1863.
Vue imaginaire du côté sud des ruines du château fort avec un personnage dans la tour de Rollingen (à droite).

Inhalt

Légendes qui entourent le château de Dagstuhl

Aux 18e et 19e siècles, les ruines de châteaux entourées de mystère ont donné naissance à un grand nombre de légendes conçues d’après/sur le même modèle. Parmi celles-ci se détachent les légendes qui sont liées à l’édification d’un bâtiment et qui ont parfois un fond de vérité historique.

C’est ainsi que le premier château de Dagstuhl aurait été construit par un chevalier nommé Boemund qui en se reposant à cet endroit se serait endormi et aurait rêvé d’un trésor. Conduit par une abeille, le chevalier fit creuser dans une colline proche pour finalement découvrir un immense trésor qui lui permit d’ériger le château fort de Dagstuhl.

Une autre légende parle d’un intendant féroce du château nommé Reinert qui opprimait les paysans et les reduisait à la famine. Le diable le transforma en cheval de trait et l’attela à son carrosse. A sa mort, on enferma son esprit malfaisant dans une bouteille que l’on jeta dans un marécage éloigné. Encore de nos jours, il continue à hanter cet endroit.

La légende du chevalier Bodo qui ayant perdu une jambe au combat la fit remplacer par une jambe en or, est assez étonnante.
Après sa mort, son palefrenier cupide vola la jambe précieuse du caveau. A minuit, l’esprit furieux de Bodo lui apparut pour réclamer – avec succès – sa jambe.

zum Seitenanfang Sprung zum Seitenanfang