zum Inhalt | zur Navigation | zur Hilfsnavigation |

Bilder

Piège à puces, 16e/17e siècle. Cet appareil réalisé en os servait à attraper les puces. C’est une curiosité archéologique. Il a été trouvé sur le site du château de Dagstuhl pendant les fouilles de 1999 à 2001.
Plan comportant le nom des pièces
Représentation schématique du creusement d’un puits. La bougie n’est pas là uniquement pour la lumière, elle est de nécessité vitale, car elle indique si à la profondeur obtenue des gaz toxiques se sont déjà formés ou s’il y a encore assez d’air respirable. Dessin: Jörg Müller. Extrait de Heinrich Boxler, Jörg Müller : Burgenland Schweiz.
Grande salle avec poêle en faïence et fenêtres vitrées. C’est comme cela qu’on peut se représenter les grandes salles du château de Dagstuhl au 16e siècle. Représentation historique datant de 1531.

Inhalt

La vie au château

Les archives témoignent pour l’époque après 1375, alors que quatre familles vivaient au château, d’une situation économique excellente : Le fortin avancé ainsi que le château principal contenaient de nombreux communs qui sont la preuve d’élevages et d’entrepôts de nourriture très importants. De plus, on y trouvait un four à pain ainsi qu’une brasserie.

L’élément le plus important pour la qualité de la vie était la présence d’un puits qui atteignait la nappe phréatique à une profondeur de 36 m. Il a dû être recreusé et réparé plusieurs fois. En 1571, on évoque pour la première fois la présence d’une cisterne qui devait compléter les réserves d’eau. Comme malgré tout, en 1619, on ne trouva pas d’eau dans le château, on installa un nouveau puits qui était alimenté en eau par des tuyaux.
La présence d’un confort certain est illustrée par la livraison de fenêtres vitrées vers 1470, de 2.500 vitres vénitiennes en 1583 et enfin par la mention de poêles en faïence et en fonte (1573) ainsi que d’une horloge (1552). Les cours ont été pavées plusieurs fois et les murs crépis régulièrement.


Bien que certaines familles aient plus ou moins négligé leur devoir de maintien du château en bon état, ce qui a été à plusieurs reprises la cause d’importants travaux de réfection, le château était encore au début du 18e siècle un beau bâtiment.

zum Seitenanfang Sprung zum Seitenanfang